Promenades commentées "À la recherche des jardins perdus®" inspirées de Marcel Proust

Légende de la photographie ci-dessous : Marcel Proust, Ganderax, Louis de la Salle, chez Madame Straus, au clos des mûriers, Trouville - Crédit Bibliothèque Nationale de France.

Marcel Proust est mort il y a 100 ans, le 18 novembre 1922. À cette occasion, la BNF présentera 350 pièces exceptionnelles à partir du 11 octobre prochain, dans une exposition intitulée "Marcel Proust : la fabrique de l'oeuvre". Même si les phrases, souvent très longues, de Proust ont dissuadé de nombreux lecteurs, ce sont la temporalité et ce fameux "temps long" de l'auteur qui ont résonné en moi et m'ont incitée à m'inspirer de son oeuvre À la recherche du temps perdu pour créer mes visites guidées "À la recherche des jardins perdus®" que je propose à Vouvray cette année.

Légende de la photographie ci-dessus : Marcel Proust, Ganderax, Louis de la Salle, chez Madame Straus, au clos des mûriers, Trouville - Crédit Bibliothèque Nationale de France.

Bateau à vapeur Le Sylvia sur la Cisse et la Loire

Le bateau à vapeur Le Sylvia sur la Cisse à Vouvray

Lorsque les bateaux à vapeur naviguaient sur la Loire... Jules Louis Maximilien Koenigswarter (1844-1919) acquiert le château de Moncontour à Vouvray en 1883. Il est admis membre de la Société d'encouragement du Yacht-Club de France en février 1889 et le pavillon de l'Union des Yachts français lui est accordé en novembre 1891 pour le Sylvia, bateau à vapeur construit par les chantiers Oriolle de Nantes avec le nouveau système d'hélice intérieure imaginé par Monsieur Oriolle pour les très faibles tirants d'eau. Le Sylvia navigue alors sur la Cisse et sur la Loire... c'est ce que nous découvrirons dans le 3ème itinéraire de "À la recherche des jardins perdus®".

Floraison de la fritillaire pintade dans le parc du château de l'Islette

Fritillaire pintade dans le parc du château de l'Islette

En ce début mars quelque peu assombri par deux années de pandémie et un conflit soudain sur le territoire européen, prenons le temps d'observer la nature, notamment les fleurs qui éclosent avec l'arrivée du printemps, histoire de nous recentrer et de nous recharger un peu du beau de la nature.

Lire la suite...Floraison de la fritillaire pintade dans le parc du château de l'Islette

Histoire et description de l'Anémone par Philbert Dupuis (1677-1757)

Alors que l'Interprofession Val'Hor lance une campagne d'affichage destinée aux fleuristes et à la promotion des fleurs de saison (anémones, renoncule, camélia et violette) à l'occasion de la Saint Valentin, j'ai eu la curiosité d'effectuer des recherches sur l'histoire de l'anémone et je suis tombée sur une petite pépite, écrite par Philbert Dupuis (Paris, 1677-1757) - Jardinier chargé du jardin de la Surintendance de 1695 à 1703, et qui devient, à 26 ans, jardinier des grands parterres et de la grande allée des Tuileries, jardin dans lequel il travaille jusqu'en 1715 - et publiée chez l'éditeur parisien Charles de Sercy en 1696.

Lire la suite...Histoire et description de l'Anémone par Philbert Dupuis (1677-1757)